Le Café des Amis
Identification ou Inscrivez-vous  ::  Accueil  ::  Votre compte  ::  Forums  ::  le
 
Au Menu
 Menu :

 Accueil

 Recommandez-nous

 Proposez un lien

 Proposez un Evénement du jour

 Soumettre un article

 Contactez-nous

 Chat au comptoir

Actualité :

 

 Cinéma

 

 Interviews

 

 Littérature

 

 Musique

 

 Galeries du Café

 

 Communauté :

 Archives par sujets

 Evénement(s)du jour

 Liens

 Sujets

 Quizz :

 

 Espace Membre (uniquement disponible pour les personnes inscrites) :

 Téléchargement

 Votre compte

 Messages privés

 Administration :

 Comptes Administrateur

 
 
Galeries
 
 
Frank Zappa - ''Apostrophe (')''
Critique MusicaleRetour critique sur l’un des albums phares de la carrière de Frank Zappa : Apostrophe (’), paru en 1974.


Dans l’univers musical de Frank Zappa, Apostrophe (’) n’est pas un astre des moins lumineux. Tout à la fois symbole d’une transition musicale, commerciale et conceptuelle, il pourrait représenter pour le néophyte l’introduction parfaite au travail – tellement prolifique et varié – de Zappa. Accessible, Apostrophe (’) ? N’exagérons rien. Captivant ? Réponse positive à coup sûr. Présentées sous la forme d’un vrai faux-album-concept, les neuf pistes du disque enferment chacune un cocktail expérimental pas toujours explosif mais bien souvent riche en enseignements techniques. L’histoire stupide de Nanouk l’esquimau que Zappa narre (plus qu’il ne la chante d’ailleurs) ne constitue rien d’autre qu’une trame truculente lancée à l’auditeur comme une bouée de sauvetage au beau milieu un océan musical tourmenté.

Comme souvent avec Zappa, les premières écoutes laissent sur la faim, au pire insupportent, au mieux ennuient. Et pourtant, comme avec d’autres albums qui suivront celui-ci (Sheik Yerbouti et You Are What You Is notamment), le chemin tortueux du microsillon débouche à intervalles stratégiques sur d’étonnantes clairières mélodiques, suffisamment visibles pour provoquer l’étincelle de curiosité nécessaire chez le public. Le désir de mieux comprendre fait alors le reste. Bien plus complexe qu’il n’y parait, l’album Apostrophe (’) a pour lui un atout choc : sa brièveté ; à peine plus de 35 minutes quand d’autres œuvres du grand Frank atteignent la longueur de doubles voire de triples albums. L’exploit en l’espèce est de parvenir à caser en une demi-heure autant d’intenses moments musicaux tout en donnant l’impression d’une écriture aérée et pour tout dire paresseuse. Le solo de guitare virtuose du morceaux Apostrophe (’) et les incantations entêtantes du final sur Stink-Foot, tout autant que l’admirable efficacité d’un morceau plus classique tel Father O’Blivion, encadrent bien d’autres passages délicieux que seules les écoutes prolongées seront aptes à révéler ; du pur Zappa donc : un vrai tombeaux de Toutankhamon à explorer encore et encore jusqu’à s’éblouir de l’éclat du génie. L’humour gras, la provocation côté textes, des musiciens respirant la liberté, l’esprit créatif à chaque seconde côté partition, tout est là, condensé, puissant comme une potion magique saturée. Même si ce n’est sans doute pas le meilleurs des Zappa, même si la transpiration des pieds n’a jamais été le pire soucis de l’Humanité, même si enfin un Cosmik Debris ne vaudra jamais un Packard Goose (ce chef-d’œuvre de 11 minutes sur l’album Joe’s Garage, Part III) il est permis d’aimer Apostrophe (’)– de l’adorer même ! – pour ce qu’il est : un coup de maître sans faste, un bijoux d’incongruité sans fausse note.
Proposé par : Strawberry
 
 
Liens connexes
· Plus à propos de Critique Musicale
· Nouvelles transmises par Administrateur


L'article le plus lu à propos de Critique Musicale:
The Who - ''Endless Wire''

 
 
Article Rating
Average Score: 4
Votes: 2


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad

 
 
Options

 Format imprimable Format imprimable

 
 
Sujet(s) associé(s) à l'article

Critique Musicale
 

:: noteBored phpbb2 style by boo :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::



PHP-Nuke Copyright © 2004 by Francisco Burzi.
Logiciel gratuit que vous distribuer librement en respectant la licence GPL.
PHP-Nuke et distribué sans aucune garantie, pour plus de détails veuillez consulter la licence. phpnuke-europe pour la France

Les commentaires quand à eux, sont sous la responsabilité de ceux qui les écrivent. Tout le reste © 2000 by Café Des Amis.
page générée en 0.20 S